JEAN-GABRIEL CRUZ

Né à Madrid en 1978, vit et travaille à Genève. Il est diplômé de la Haute école d’art et de design de Genève en 2008 (section sculpture) et fait un échange de six mois à l’université de Kyoto durant cette période.

Il effectue un post-grade au CERCCO avec Philippe Barde puis un master à la Head terminé en 2013. Il expose régulièrement en Suisse et à l’étranger. Il a notamment représenté la Suisse à la biennale de Corée ainsi que celle de Taïwan(2021), exposé au centre d’art contemporain de Genève, à la Rada de Locarno et à la galerie Favardin et De Verneuil à Paris. Il a reçu le prix BNP Paribas, le prix de la Fondation Brückner et a été sélectionné pour les bourses Berthoud, Lissigniol-Chevalier et Galland.

Jean-Gabriel Cruz questionne le corps et l’espace dans nos sociétés contemporaines depuis une quinzaine d’années.

Qu’il soit protégé, prolongé, signifié ou mis en action pour investir l’espace, le corps s’impose comme le centre névralgique de sa recherche plastique.


Ses pratiques, éclectiques, vont d’installations réalisées in situ, de performances réalisées en collaboration avec des artistes du cirque, à la réalisation de pièces et de constructions céramiques beaucoup plus techniques.  


Sa maîtrise du médium céramique acquise durant ses études à Genève, puis lors d’un échange avec l’université de Kyoto lui ont permis de représenter la Suisse à la Biennale de Corée et plus récemment à celle de Taïwan (2021).


Par l’appropriation d’espaces à l’aide de plastique fondu d’une part,  et la récupération de divers objets d’autre part, l’artiste invite le spectateur à réfléchir sur la limite de l’œuvre, tout en revisitant la notion de ready-made définie par Marcel Duchamp.


Influencé par la pop-culture japonaise, l’artiste crée d’étranges formes à la frontière de mondes oniriques obscurs et de nos réalités. Inversement, il s’approprie certains objets réels pour questionner notre monde actuel.